Le formol en attente de classification

Publié le par NOUZILLE

Selon nos informations, le bureau européen des substances chimiques, qui s'est réuni à Ispra en Italie jeudi 17 novembre n'a pas tranché la question de la révision du classement du formol comme cancérigène certain, à la suite de la demande déposée par la France.
- Le dossier a été reporté au mois de mars 2006, afin que les allemands, qui procèdent à des consultations sur le sujet, aient le temps de clore celles-ci. Les Britanniques sont semble-t-il partisans de garder le formol dans la catégorie 3 (cancérigène possible) sans plus, tandis que la quasi-totalité des autres pays seraient favorables à un reclassement en catégorie 2 ou 1 (cancérigène probable ou certain).
- Rappelons que le Centre international de recherche sur le cancer (qui dépend de l'OMS) a dans un avis de juin 2004, considéré que le formol (fomaldéhyde) était un cancérigène certain pour l'homme. C'est justement en s'appuyant sur cet avis de poids que la France a proposé à Ispra la révision du classement européen, qui a des conséquences majeures en termes de réglementations, d'étiquetage, de protection des salariés.
- Rappelons enfin que le formol est un produit chimique (désinfectant, liant, conservateur) présent dans la plupart des produits de notre vie quotidienne, des meubles aux textiles, des aliments aux livres et journaux...
- Irritant reconnu pour les voies respiratoires - le pneumologue du CHU de Strasbourg, le Dr Frédéric de BLay le rappelait hier soir dans un sujet au journal de 20 heures de TF1)- cancérigène certain pour l'OMS, il fait l'objet actuellement d'âpres négociations en Europe et de nouvelles études en France, afin de mesurer les risques d'exposition des consommateurs, notamment dans les écoles et les logements. Nous avons évoqué ce dossier important du formol lors de nos dernières interviews (Europe 1 mercredi, France 2 hier, RMC Info ce matin). Voir les articles précédents sur ce sujet et le livre "Les Empoisonneurs".

Commenter cet article