De l'amiante sous 40% de la Nouvelle-Calédonie

Publié le par NOUZILLE

L'association nationale des victimes de l'amiante (voir le lien ci-contre ANDEVA) nous informe que son association locale en Nouvelle-Calédonie (ADEVA NC) vient d'ouvrir un site internet.
-Selon l'Andeva "En Nouvelle Calédonie il est possible de rencontrer la quasi-totalité des variétés d'amiantes (chrysotile, trémolite, crocidolite, etc…). Les sites contenant de l'amiante à l'état naturel couvrent environ 40% de la surface de l'île. L'exploitation de gisements de nickel dans ces zones provoque une pollution environnementale importante par l'amiante. Le lobby des industriels du nickel persiste, contre toute évidence, à nier la présence d'amiante dans l'environnement en général et dans l'environnement minier en particulier."
-Selon l'Andeva, "le taux de cancers de la plèvre est dix fois supérieur à celui de la métropole (Cf. rapport INSERM) La catastrophe sanitaire touche l'ensemble de la population avec une proportion presque équivalente de femmes et d'homme parmi les victimes (90% des victimes sont d'origine mélanésienne) : il ne s'agit donc pas de risque professionnel stricto sensu mais bien d'un problème de santé publique."
- "L'ADEVA NC demande aux parlementaires de créer une commission d'enquête en Nouvelle Calédonie, et fait des propositions précises pour documenter la réalité du risque amiante, améliorer la prévention de ce risque et la réparation des préjudices pour les personnes contaminées".

Voir le site internet de l'association à l'adresse: http://adevanc.lagoon.nc

Publié dans AMIANTE et les suites

Commenter cet article