Plus d'incidents cardiaques après l'explosion d'AZF

Publié le par NOUZILLE


-Lors des journées scientifiques de l'Institut de veille sanitaire (29-30 nov, voir lien ci-joint), des experts toulousains des maladies cardiaques (Ruidavets et al) ont présenté les résultats d'une étude sur les conséquences de l'explosion de l'usine chimique AZF à Toulouse le 21 septembre 2001 (30 décès, 3000 blessés, 27 00 bâtiments endommagés). Sur 181 000 personnes exposées dans un rayon de 3km, les experts ont tenté de mesurer les conséquences cardiovasculaires (syndrome coronaire aigu SCA) à court terme, avant l'explosion et après-l'explosion.
-Résultat: le nombre de SCA observé durant les cinq jours suivant l’explosion est de 13, significativement plus élevé qu’attendu sur cette période hors événement particulier.
-Conclusion des experts: "On a observé, après l’explosion d’AZF, une augmentation du nombre de SCA. Cet accroissement pourrait être attribué au stress lié à l’explosion mais aussi à l’impact émotionnel engendré les jours suivants par les difficultés matérielles et sociales rencontrées."
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article