Version officielle: le nuage n'est pas toxique, cela vous rappelle quelque chose?

Publié le par NOUZILLE

Lu cette dépêche de l'AFP ce jour, où l'on se croirait revenu au temps des gros mensonges sur le nuage de tchernobyl: selon les britanniques, le nuage noir d'hydrocarbures venant de l'incendie n'est pas toxique "pour le moment". Comment éviter les questions embarrassantes: en effet, la combustion des hydrocarbures dégage des tas de composés volatils, dont certains sont cancérigènes. Mais à part cela, il n'y aucun danger, ni aucun risque...

Dépôt en feu: l'incendie ne devrait pas provoquer de pollution majeure (Officiel) AFP 13.12.05 | 17h13
L''incendie dans le dépôt de carburant de Buncefield, au nord de Londres, ne devrait pas provoquer de pollution majeure, a-t-on appris mardi auprès de l'Agence britannique de l'Environnement.
"Il n'y a pas eu d'eau contaminée évacuée hors du site", a déclaré à l'AFP Dan Taylor, porte-parole de l'Agence de l'Environnement, et la volute de fumée qui se dégage du site "ne va pas provoquer d'impact significatif sur l'environnement" pour le moment, a-t-il ajouté.
Cette volute est "principalement composée de particules de carbone", a-t-il ajouté. "Plus elle reste en l'air, plus elle se dispersera" sur une vaste zone, a-t-il précisé.
Ce panache est actuellement en cours d'analyse par l'Office météorologique britannique (Met Office), qui a fait voler un avion spécialisé à proximité lundi et mardi.
L'avion "vole à proximité de la volute en prenant des mesures de ce qui la compose", a indiqué à l'AFP Barry Gromett, des services de la météo nationale ((Met Office). "Notre travail est d'établir où la volute se trouve dans l'atmosphère, quelle est sa hauteur, prendre des mesures pour nous aider à comprendre quelle est sa composition chimique", a-t-il précisé.
Selon le Met Office "les informations des médias (selon lesquelles) des pluies polluées ou acides vont s'abattre sur Londres sont incorrectes".
Quant aux "eaux contaminées, (elles) ont été contenues sur le site et seront (collectées) lorsque l'opération de nettoyage débutera", a indiqué Dan Taylor.
"Notre principale priorité est de nous assurer que l'eau des pompiers, qui s'imprègne des (produits) contaminants (ne soit) absorbée par le sol et s'inflitre dans les réserves souteraines d'eau", a-t-il expliqué.

Commenter cet article