Metaleurop: familles indemnisées pour saturnisme

Publié le par NOUZILLE

Nous avions révélé, dans Les Empoisonneurs, le recours intenté devant le tribunal de Béthune, en août dernier, par une famille d'Evin-Malmaison, près de l'ex-usine de Métaleurop, dont 3 enfants ont été victimes d'intoxication au plomb.

-Après l'affaire de Bourg-Fidèle (Ardennes) où plusieurs familles ont obtenu, l'an dernier, des condamnations d'un industriel pollueur en première instance -l'appel est en cours et l'industriel conteste sa responsabilité vis à vis des maladies- il s'agissait d'une première en matière de recours pour saturnisme (contamination au plomb), devant les Commission d'indemnisation des victimes d' infractions (CIVI), instance près des tribunaux en charge de l'indemnisation des victimes de toutes types d'infractions pénales.

-Le 9 février, la CIVI de Béthune a reconnu le bienfondé du recours de la famille d'Evin-Malmaison, défendue par le cabinet de Me Teissonnière (spécialiste de ce type de procédures pour les victimes de l'amiante). La CIVI postule que le saturnisme des enfants a bien pour origine une infraction, la pollution au plomb de l'usine voisine de Métaleurop. La CIVI doit désormais fixer le montant des indemnisations à verser.

-Dans cette commune, les études avaient démontré que jusqu'à 30% des enfants étaient atteints de saturnisme. Les communes voisines avaient des taux de 10 à 20%.

- Il est probable que cette décision de la CIVI de Béthune fera jurisprudence. Et qu'elle pourrait relancer le dossier sur le plan judiciaire, les associations devant porter plainte contre les responsables des administrations et de l'usine, fermée début 2003, qui a fonctionné des décennies avec des niveaux de rejets très importants.

Commenter cet article