La qualité de l'air en 2005: toujours des dégâts

Publié le par NOUZILLE

A lire de près, le bilan national de la qualité de l'air pour 2005, rendu public par le ministère de l'Ecologie le 9 mars ( accessible sur www.ecologie.gouv.fr ). Malgré des baisses de concentrations des oxydes d'azote et de soufre, il n'est pas totalement rassurant, avec des dépassements récurrents des valeurs limites pour la protection de la santé, comme le soulignent les experts officiels, notamment à proximité des axes de trafic automobile (oxydes d'azote et poussières) et des zones industrielles (dioxyde de soufre). Le ministère constate que les concentrations de poussières fines ne diminuent pas globalement et il estime "précoccupante" l'augmentation des niveaux de pollution de fond en ozone, polluant secondaire, dont les effets sur la santé sont établis (pulmonaires, cardiaques). Des milliers de vie sont ainsi en jeu... mais cela ne semble guère émouvoir grand monde!

voir notamment le bilan national de la qualité de l'air et le détail des concentrations de polluants dans l'air par agglomération dans le document en Pdf accessible sur la page: http://www.ecologie.gouv.fr/article.php3?id_article=5278

Commenter cet article