La radioactivité à faible dose necessite de nouvelles recherches

Publié le par NOUZILLE

Dans un communiqué publié le 16 mars, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire rend compte des derniers résultats d'un programme de recherche ENVIRHOM démarré en 2002 sur la radioactivité à faible dose. Selon ces travaux, les effets contaminants d'une exposition à faible dose mais chronique ne sont pas les mêmes que ceux liés à une exposition massive et courte (comme une bombe d'Horishima). Ces découvertes devraient conduire à pousser plus loin les études -notamment sur les effets autre que cancérigènes - et à réviser probablement les modèles actuels de radioprotection, basés justement sur les effets constatés parmi les survivants des explosions d'Hiroshima et Nagasaki.

Voir le communiqué de l'IRSN sur www.irsn.org

Commenter cet article

Le pÚlerin vagabond 23/03/2006 12:41

Bonjour,Aujourd'hui, je vagabonde dans l'annuaire over-blog. Ma souris c'est arrêtée sur votre blog. Bonne continuation.à bientôt