qualité des eaux: toujours médiocre

Publié le par NOUZILLE

L'institut français de l'environnement a pubié fin août les données sur la qualité des eaux en France en 2003 et 2004. Le bilan est toujours aussi mauvais concernant la présence de pesticides: on y retrouve dans 96% des rivières et des nappes phréatiques! Dans la moitié des cas, la pollution rend la qualité de l'aeu moyenne à médiocre. La remise en état des eaux, objectif affiché par la loi en discussion au Parlement, serea une oeuvre de longue haleine...

plus de détails et toutes les données à l'adresse web suivante:
http://www.ifen.fr/publications/dossiers/d05.htm

Les dossiers de l'Ifen n°5 Août 2006

Les pesticides dans les eaux - Données 2003 et 2004

Ce document synthétise les données relatives à la contamination des eaux par les pesticides en 2003 et 2004.

Les analyses de pesticides dans les eaux superficielles et souterraines réalisées sur plus de 10 000 stations de surveillance ont été collectées auprès des gestionnaires des réseaux d’observation en 2003 et 2004.

Bien que ces points ne constituent pas un échantillon entièrement représentatif de l’ensemble des cours d’eau et des nappes souterraines du territoire national, ils permettent néanmoins de donner un aperçu de la contamination des eaux par les pesticides.

On note ainsi la présence de pesticides sur 96% des points de mesure des cours d’eau et 61% des points de mesure des eaux souterraines. Les niveaux de contamination sont souvent significatifs : en eaux de surface, 49% des points de mesure ont une qualité moyenne à mauvaise, et en eaux souterraines, 27% des points nécessiteraient un traitement spécifique d’élimination des pesticides s’ils étaient utilisés pour la production d’eau potable.

L’exemple du chlordécone montre que les contaminations peuvent persister à un niveau élevé longtemps après l’interdiction d’utilisation des substances responsables, en eaux superficielles comme en eaux souterraines.

Avec la mise en place du système d’information sur l’eau et des contrôles de surveillance et opérationnels pour la directive cadre, des progrès significatifs sont attendus sur la qualité et la quantité des données de contamination des eaux par les pesticides.

Commenter cet article